gallery_promo24870639

Certains milieux chrétiens vont même jusqu’à déclarer que l’islam est intrinsèquement violent puisque le Qu’ran justifierait et légitimerait, selon eux, la « guerre sainte ».  Or cette confusion n’a aucun lien avec le sens réel de cette notion dans le lexique de l’islam. Il y a une fausse dichotomie dans la pensée occidentale au discours haineux à l'égard des musulmans qui se répand et gagne en excès avec un message obscur pour faire croire à ce mythe à propos du musulman violent, terroriste, criminel, violeur soit une personne qui est principalement sujette à la violence juste parce qu'il est musulman.

Quand les xénophobes parlent de violence musulmane, Ils prennent pour motif des choses qu'un musulman ou un petit groupe de musulmans ont fait ou auraient fait, et les extrapolent à tous les musulmans. L'islam et la culture musulmane étaient responsables du crime individuel, affirme-t-on. Le musulman est diabolisé et les gens sont trompés pour avoir peur de lui. Ainsi: être musulman est un accessoire du meurtre, de la violence, du viol et de la criminalité, ce que l’église chrétienne et les médias occidentaux tendent à faire passer comme message à leur communauté.

Faut-il se rappeler dans ce que les nazis ont appelé «Les Juifs sont nos malchanceux». C’est ce que réclamaient les nazis des années 1930 les mêmes mensonges sur les juifs, la presse Nazi n’hésite pas à présenter des articles expliquant comment la culture juive et les livres saints (le Talmud) auraient encouragé les Juifs à tuer, à mentir et à voler des non Juifs. les nazis organisent un immense boycott, interdisent les unions exogamiques et toutes relations sexuelles entre Juifs et non Juifs, sont considérés comme une souillure.  Les Juifs sont privés de leur citoyenneté et deviennent des sujets de statut inférieur. Le Juif a été diabolisé, qu’il possède une culture juive du viol. Le Juif est sexuellement indiscipliné et utilise toutes les occasions pour satisfaire son avidité sexuelle." Les Juifs utilisaient même le sang d'enfants dans leur nourriture, ont affirmé les nazis.

Aujourd'hui, les musulmans sont également blâmés, avec la même logique raciste que les nazis ont utilisée, l’église chrétienne et la presse Occidental rapportent sur les musulmans aujourd'hui, les même propos !

Historiquement, les musulmans ont apporté beaucoup à l'épanouissement de la civilisation humaine. Les premiers chrétiens au contact de l’Islam ont rapportés :

Ils (les musulmans) sont équitables, ne nous font aucun tort et ne se livrent à aucun acte de violence envers nous » écrit le patriarche de Jérusalem à celui de Constantinople au IXe siècle.

Dans une correspondance datant de 650 écrite par le Patriarche de l’Église d’Orient Ishoyahb III  déclare :

« Quant aux Arabes, à qui Dieu a donné en ces temps de gouverner le monde, vous savez bien comment ils agissent envers nous : non seulement ils ne s’opposent pas au christianisme, mais ils font l’éloge de notre foi, honorent les prêtres et les saints de notre Seigneur et apportent leur aide aux églises et aux monastères »

L'islam a ainsi étendu son mode de vie en des régions qu'il avait pénétré de manières toujours paisible.

Le musulman est totalement dépendant de la Souveraineté Divine et se conforme entièrement à Sa Volonté et à Sa Sagesse. Il ne prend pas position selon ses passions. La modération est un principe islamique, lié au «Juste Milieu», et donc à la notion de «Droiture» qui est une grande vertu en islam.  

Surtout que le musulman contrairement au juif et chrétien n'aime pas être désigné par sa religion, mais par l'ensemble des paramètres  qui font de lui un être humain sujet par les mêmes angoisses, souffrances et  bonheurs, d’une vie.

L’évidence au quotidien nous permet de constater que le Musulman n'éprouve aucune hostilité ou animosité envers les autres croyances, bien au contraire, il reconnaît à ces religions le droit d'exister avec leurs spécificités et leurs valeurs propres. L’Islam recommande aux musulmans de respecter ceux qui ne partagent pas les mêmes croyances qu'eux et de vivre avec eux en bons termes.

En conclusion, je termine pour dire que La religion musulmane est une des religions les plus pratiquées au monde et elle se présente donc comme un concurrent très puissant pour l’église chrétienne qui semble toujours noyés dans l’aliénation morale, les fidèles chrétiens écoutent les paroles de leurs prêtres qui les orientent en réalité vers un processus de déstabilisation morale pour jouer aussi un rôle majeur dans la diffusion de la désinformation et des messages négatifs.

Pour ce faire l’Eglise chrétienne par chauvinisme culturel aurait créé une nouvelle inquisition sous forme de la phobie publique envers le musulman et l’Islam afin de pulvériser son principal concurrent : la véritable religion musulmane qui prêche le respect mutuel, la liberté et la justice.

Pourtant on peut aisément croire que le plus religieux et pieux des prêtres de l’église peut à tout moment devenir un prêtre pédophile tout en restant un représentant de Dieu sur Terre, en faisant son acte, il donne la bénédiction à sa victime. L’omerta en vigueur dans l’Église chretienne au visage sinistre pour imposer le secret aux victimes d’abus sexuel de la part d’un prêtre et à tout témoin éventuel, pour certains  la dénonciation de cette loi de silence entraîne l’excommunication. En général c’est motus et bouche cousue ! Le Saint Esprit se chargera de pardonner !

L’Eglise d’aujourd’hui et tous les chrétiens paient les conséquences du comportement et de l’orgueil insensé, et l’Eglise chrétienne n’hésite à nous faire par outrecuidance des leçons sur le respect de la vie..