images

Mon but est non pas à juger le christianisme mais seulement d’informer mes coreligionnaires musulmans sur la position des milieux chrétiens charismatiques (Vatican et Religieux Chrétiens), ils ont toujours autant de tendance à croire qu’ils sont supérieurs aux autres croyances. Ces pseudo penseurs de l’Eglise Evêques, Abbés, prêtres, et missionnaires, aux passions dépravés animent la promotion de l’anti-islam avec des arguments de bévues supposés intelligents et scientifiques et à se croire un geyser de vérités, eux qui savent tellement sur l’Islam et les Musulmans, ils ont trouvé bien souvent des déductions et des interprétations orientées car ils considèrent qu'ils sont les seuls à communiquer directement avec Dieu, et qu'ils sont de cette façon, les seuls détenteurs de la vérité absolue, et que l’église est bien composée d'adeptes parfaitement parfaits.

Savent ils au moins que Jésus et ses disciples étaient des Analphabètes ?

Quel incroyable aveuglement ?   

En regardant le christianisme d’aujourd’hui, avec une vision d’observateur, on peut voir des communautés évangéliques fanatiques, très certainement instruites dans les églises que Jésus-Christ de la Bible était une figure historique réelle et l'acceptent comme le Fils de Dieu et le Messie, misant sur des croyances définies comme des certitudes exclusivement intangibles. En effet chez l’église chrétienne la notion de salut par la mort du Fils de Dieu dans la croix est essentielle, que   par cet acte, tous les péchés des chrétiens sont censés être pardonnés, ce qui bien entendu supposé conforte la véracité du dogme qui reste finalement animé d’une collection de mystères, jamais expliqués clairement, mais remplis de sous-entendus et de malentendus, de paraboles obscures, de rapprochements de termes sans signification, de jeux de mots. Il y a toutefois, sous cet ensemble d’agrégat, rien à retenir.

Cependant il est hors de commun de penser que le christianisme puisse être le fait du message de Jésus, quant on sait que les faits relatés dans les évangiles, ne sont que des écrits sectaires dont le but est précisément de convaincre, Ces écrits ont peut-être de quoi convaincre les convaincus. Il n’y a aucune preuve mais seulement une écriture littéraire avec un  sens qui a été forcé de manière à y voir une allusion à un événement supposé de la vie du Christ à tout prix !!!!!

On appelle ceci lecture évangélique !!!!!

Pour un chrétien, Le christianisme est vrai, et tout ce qu'on pourra contester pour modifier ou modérer son jugement, comme les abus du clergé, de l'Inquisition, des croisades et certains textes vindicatifs ou incultes du Nouveau Testament, ne l'affectera en rien, confiant à l'égard de sa propre croyance, plutôt opposé, défiant ou méfiant envers celui de l'autre.

Les disciples étaient-ils réellement dépourvus d’instruction ?

La Bible nous apporte une confirmation de l’idée que les disciples étaient des hommes sans culture, de simples Pécheurs pour la plupart.

Or, voyant la hardiesse de Pierre et de Jean, et se rendant compte que c’étaient des hommes sans instruction et du commun peuple, ils étaient dans l’étonnement, et ils les reconnaissaient pour avoir été avec Jésus. Actes 4:13

Certains érudits bibliques vont jusqu’à confirmer que les premiers disciples de Jésus “étaient pratiquement analphabètes ”.

Aucune source n’a été écrite du vivant de Jésus le Fils de Dieu, mais seulement des produits de la rumeur et des intérêts et ceux qui ont été rejetés, l’ont été, parce que elles mettaient en avant l’ésotérisme, et s’éloignaient de la conception théologienne formulée par les Pères de l’église.

On sait que bien qu’étant Juif Jésus Christ de la Bible ne parlait pas l'hébreu selon la plupart des érudits, la langue parlée par Jésus était l'araméen. Cela est peut être saisissant en retraçant Jésus en Galilée, la langue parlée par les habitants de cette région était l'araméen. De plus, la population juive de son époque était généralement une société orale et une majorité écrasante du peuple était analphabète. Jésus n’a laissé aucun mot écrit de sa main pour la postérité. Il n’a pas écrit son propre évangile.

Pourquoi le Fils de Dieu tellement érudit et inspiré, n’a-t-il alors point pris la plume pour écrire, graver ou dicter lui-même, son enseignement divin?

Faut-il croire que durant trois années, Jésus fils de Dieu n'ait jamais démontré qu'il lisait ou écrivait pour que les témoins aient pu le voir et l'enregistrer ?

Quatre auteurs supposés disciples et sans instruction   passent pour les véritables auteurs des récits qui racontent la vie du Christ, c’est uniquement sur leur témoignage que les Chrétiens se croient obligés d’admettre une croyance qu’ils professent, et d’adopter sans examen les faits les plus absurdes.

Bien que Luc 4:16 décrive de façon attirante que Jésus se lève «pour lire» !

Cela reste une citation équivoque, et ne dit pas de manière claire, que Jésus fils de Dieu lisait sur le livre en hébreux qu'il avait à la main. Le texte cite le passage d'Isaïe auquel Jésus en fait référence, mais il ne dit pas que Jésus lisait réellement, le texte cité par Isaïe. Il dit simplement qu '"il a trouvé‘’’ l'emplacement du passage et fait défiler le document. Le passage d'Isaïe cité dans Luc 4 n’est en fait qu’une mention de l'auteur de ce passage et non la citation de Jésus.

Pourquoi le fils de Dieu et son esprit, d’après le dogme de l’Église chrétienne, n’a-t-il rien écrit ?

Ne savait-il pas lire et écrire pour transmettre aux générations futures le fruit de son esprit divin, au lieu de s’être sacrifié sans se préoccuper de la propagation historique par des écrits justificatifs de sa propre main. ?

C’est tout simplement impensable !

Comment Jésus Christ, prétendant fils de Dieu, pouvait-il être aussi négligeant pour la vérité divine à propager après lui et transmettre aux générations futures le fruit de son esprit.

Jésus fils de dieu pouvait-il être vraiment un illettré, un analphabète?

Les paroles de Jésus dans la Bible ont été traduites du grec, qui à leur tour aurait été traduit de l'araméen, la langue d'origine de Jésus. Par conséquent, les paroles de Jésus dans la Bible sont une traduction d'une traduction des paroles supposées de Jésus.

Comme les chrétiens ont certes perdu l'accès à l’enseignement original de Jésus Christ, il n'y a tout simplement aucun moyen de fond pour confirmer la véracité des paroles attribuées à Jésus Christ dans les écrits chrétiennes. En bref, les chrétiens, en réalité, ne savent pas ce que Jésus a vraiment dit à un moment quelconque de son ministère de courte durée. Quoiqu’ils disent les chrétiens n'ont pas les paroles de Jésus Christ.

En ce qui concerne l’affirmation  du Vatican et de l’église d'avoir la vérité complète, ils en font pleins les yeux, comme un voeu pieux, étant donné que l’Église chrétienne s’est appropriée bon nombre des croyances du culte païen. En final l’église chrétienne n’est représentée que par un demi-dieu fictif appelé Jésus-Christ seigneur fils de Dieu.