926572

La question d’un religieux chrétien très versé dans la polémique, mais saisi par un mal de compréhension de l’enseignement coranique, et pour une mise en doute de la Divinité du Qur’an interpelle les musulmans pour la question suivante :

 Pourquoi le Qur'an dit-il que les fourmis parlent (27: 18-19)?  N'est-ce pas une erreur scientifique dans le Qur'an ?

Tout le monde sait que les fourmis communiquent par des produits chimiques détectés par le parfum et ne sonnent jamais !

Rien que çà !

 Pour en déduire que c’est une erreur scientifique, notre chrétien semble avoir découvrir l’Eau Chaude et déclarant également l'hypothèse fallacieuse que les fourmis ne communiquent pas par le son !

 Ce genre  de thèse est assez prétentieux en ce sens qu'il est entièrement basé sur quelqu'un qui n'a même pas une compréhension mais qui mène un aspect quasi-polémistes anti-islamiques, donc e but étant toujours de vouloir démontrer que le Qur’an ne serait pas la parole divine mais une création humaine.

 Aussi, je m’efforce à apporter la réponse adéquate et conforme à l’esprit clairvoyant du Qur’an et de ses enseignements.

 La question est donc: les fourmis peuvent t-elles communiquer acoustiquement ?

 La réponse est Oui !

Les fourmis parlent et émettent des sons pour s’entraider par les communications qu’elles peuvent se faire, de réagir pour le bien-être de leur communauté dont la survie est capitale, elles sont guidées par ce principe, Elles mènent une vie basée sur l'échange d'information et n'éprouvent aucune difficulté dans l'accomplissement de cette tâche, avec un système de communication sans faille, c’est que les fourmis parlent et elles parlent, ces braves petites bêtes;

C’est démontré scientifiquement !

 Pourquoi le Qur’an dit que les fourmis parlent ?!!

 Quand ils arrivèrent à la Vallée des Fourmis, une fourmi dit: « O fourmis, entrez dans vos demeures, que Suleyman et ses armées ne vous brisent) sans s’en rendre compte. [18] Il sourit, amusé par ses propos et dit: « Permets-moi Seigneur, de rendre grâce pour le bienfait dont Tu m’as comblé…»  Qur'an 27.18.19

 hatta ’ida ’ataw ‘alâ wâdi-n-namli qâlat namlatun ya ’ayyuhâ-n-namlu-d-hulû masâkinakum lâ yahtimannakum Sulamymânu wa junûduhû wahum lâ yas‘urûna (18) fatabassam a dâhikam-min qalihâ wa qâla rabbi ’awzi‘riT ’an ’askura ni‘mataka-l-laff ’an ‘amta ‘alayya wa ‘alâ wâlidayya wa ’an ’a‘mal sâlihan tardâhu wa adhilnî birahmatika fî ‘ibâdika-s-sâlihîna.

 Par la Volonté divine, le Prophète Suleyman entend la communication des fourmis, beaucoup parlent de miracle et rejette toute explication scientifique..

 Le verset coranique en question souligne bien la haute précision dans le choix des mots dans le Qur'an, en effet rien n’est écris au hasard, le verset a donc bien précisé que la Fourni avait « Dit» sans situer le moyen de communication. Ce verset comme tout verset Coranique est très clair en significations de l’aspect scientifiques.

 Pour les données scientifiques : il y en a au moins deux :

1-le fait que les fourmis communiquent en utilisant l’émission d’un message..

2-Le corps des fourmis, est recouvert d'une carapace résistante et imperméable qui se brise.

 Des études scientifiques ont été effectuées pendant plusieurs années sur les différentes fourmis et les sons qu’ils émettent, diffèrent selon les actions et situations, certains types de messages, simples et directes, sont transmis par émission sonore avec organes stridulatoires :

 Le signal sonore est à l’origine d’un crissement aigu. Cette stridulation (comme l’ont définit les scientifiques) peut remplir différentes fonctions, selon l’espèce et les circonstances :

Signal de détresse - Signal de renforcement - Signal de danger.

 Les fourmis en se touchant les antennes émettent plusieurs odeurs pour dire des messages différents ou en  produisant un son en tapant, avec leur abdomen sur le sol. Ce son est senti par les pattes des autres fourmis.

 Le corps des fourmis, long de 0.8 à 30 mm de long, et recouvert d'une carapace résistante et imperméable appelée cuticule constituée de chitine. La cuticule est la couche rigide et imperméable, constituée de chitine et de protéines, qui recouvrent la fourmi, ceci assure une grande résistance un peu comme dans les coques de bâteau en fibre de verre.

 C’est pourquoi le Qur’an nous apprend que la Fourmi avait lancée un message bien défini pour signaler un danger, soit par un signal sonore, soit par un tout autre signal.

 Cependant, il faut noter que le mot «lâ yahtimannakum» veut surtout signifier « vous brisent » ou « vous détruisent » et non pas "vous  écrasent" comme on trouve dans quelques traductions.

 L'histoire de Suleyman avec la fourmi dans le Qur’an n'est pas folklorique ou mythique et ne ressemble en rien aux histoires relatées par les écrits juifs ou autres, car le Prophète Suleyman dans le Qur’an ne tient guère de conversation avec cette petite fourmi, il n'a fait que saisir au passage le message qu’elle avait lancée à ses congénères et elle-même ne s’est pas adressé à Suleyman directement.

 C'est donc Suleyman qui a déchiffré par hasard son message destiné aux fourmis. Ainsi nous constatons simplement que le Prophète Suleyman avait un sens développé d'intercepter la communication des animaux et insectes et la faculté de comprendre leurs messages saisis.

 En conclusion je pense que l’apologiste chrétien doit bien comprendre par la raison qu’il est très bizarre de croiser dans la Bible, au milieu de récits une ânesse qui parle (en Hébreu), ou la voix qui sort des 4 cornes de l’autel d’or, comme  on constate que le cas de l’ânesse bavarde est très loin d’être le fait le plus extraordinaire du récit biblique, cependant ces fantastiques histoires sont encore plus absurdes qu'une fourmi qui communique  et  qui est prouvé scientifiquement !  

 Comme ce dogme instille confiance et même arrogance (Symboliquement les chrétiens se déclarent les meilleurs aux yeux de Dieu), il faut simplement faire confiance au récit biblique ! Et surtout à vouloir suivre les dénigreurs dans les tournures de l'égarement telles que définies ce verset :

 Isaïe 1:3 Le boeuf connaît son possesseur, Et l’Ane la crèche de son maître: Israël ne connaît rien, Mon peuple n’a point d’intelligence.

 Je suis personnellement extrêmement fier de mon Islam et de mes ancêtres Musulmans qui ont su tenir contre vents et marées, humiliations et pressions en tout genre, pour sauvegarder et transmettre durant des centaines d’années coûte que coûte la croyance de l’Islam et la pure foi en un Dieu unique.

 Formidables et Admirables Musulmans !

C’est rien de le dire !!!!!!!!!